Se remettre en question avant que ne vienne la mort

Ô vous les gens, délaissez l'insouciance avant que ne vienne à vous la mort. Réfléchissez combien de temps vous reste t-il à vivre et réfléchissez à ce que vous avez préparé pour votre tombe et pour votre au-delà ? Jusqu’à quand allez-vous rester dans l'insouciance sans vous préoccuper de l'obéissance envers votre Seigneur ? Qu'attendez-vous ? Que la mort ne vienne soudainement à vous ?!

 

Jusqu'à quand y aura-t-il des gens qui ne s'acquitteront pas de la prière ? Jusqu'à quand y aura-t-il des gens qui ne diminueront pas les paroles ? Jusqu'à quand y aura-t-il des gens qui délaisseront les assemblées de science alors qu'ils en ont besoin ? Jusqu'à quand y aura-t-il des gens qui feront la médisance des musulmans ?

 

Jusqu'à quand une femme continuera t-elle de nuire à son mari ? Ne pense t-elle pas à la parole du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam :

لا تؤذى امرأة زوجها فى الدنيا إلا قالت زوجته من الحور العين  

لا تؤذيه قاتلك الله فإنما هو دخيل عندك يوشك أن يفارقك إلينا

qui signifie : « Il n'y a pas une femme qui nuit à son mari dans le bas-monde sans que l'épouse de son mari parmi les hour al-^in – les femmes du paradis – ne lui disent : 'Ne lui nuis pas, que Dieu te rétribue pour ce que tu fais. Il est tel un invité chez toi, et il va bientôt te quitter pour venir nous rejoindre' ».

 

Ne réfléchit-elle donc pas au hadith :

  أيما امرأة ماتت وزوجها راض عنها إلا دخلت الجنة

 

qui signifie : « Il n'y pas une femme croyante qui meurt en ayant son époux satisfait d'elle, sans qu'elle n'entre au Paradis ». Et au sujet du hadith du Prophète :

  أيما امرأة باتت وزوجها غاضب عليها لعنتها الملائكة حتى تصبح

 

qui signifie : « Il n'y a pas une femme qui passe la nuit alors que son mari est en colère contre elle sans que les anges ne la maudissent jusqu'au matin ». Le Messager éminent, que Dieu l'honore et l'élève davantage en degré, a dit :


  أعظم الناس حقا على المرأة زوجها

 

ce qui signifie : « La personne qui a le plus grand droit sur la femme, c'est son mari ».

 

Et jusqu'à quand des hommes vont-ils nuire à leur épouse alors que le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :


خيركم خيركم لأهله وأنا خيركم لأهلى

 

ce qui signifie : « Les meilleurs d'entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs épouses et moi je suis le meilleur d’entre vous envers mes épouses ». Et il a dit salla l-Lahou ^alayhi wa sallam :

 

  إنى أحرّج عليكم حقّ الضعيفين المرأة واليتيم

 

ce qui signifie : « Je suis très exigent avec vous concernant le droit des deux plus faibles, la femme et l'orphelin ».

 

Ne pensent-ils pas à la tombe étroite dans laquelle ils vont descendre, cette tombe qui est la maison de la solitude, la demeure des vers ? Ne réfléchissent-ils pas au sujet du châtiment de l'enfer et du feu noir ténébreux ?

 

Jusqu'à quand allez-vous lâcher les brides à vos langues pour dire ce qui vous passe par la tête parmi les paroles qui ne comportent pas de bien ? Quand allez-vous appliquer le hadith :

 

عليك بطول الصمت إلا من خير فإنه مطردة للشيطان عنك وعون لك على أمر دينك

 

qui signifie : « Attaches-toi au long silence sauf pour dire du bien, car le long silence chasse le chaytan loin de toi et ceci est une aide pour ta religion ».

 

Jusqu'à quand allez-vous profiter des félicités, des désirs, des plaisirs des nourritures, des plaisirs des boissons, des habits luxueux, alors que le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :


ازهد فى الدنيا يحبك الله وازهد فيما عند الناس يحبك الناس

 

ce qui signifie : « Sois ascète dans le bas-monde, Allah t'accordera Son agrément, et ne recherche pas à obtenir des gens ce qu'ils possèdent, les gens t'aimeront ».

 

Jusqu'à quand allez-vous passer la nuit dans un sommeil profond ? Quand allez-vous veiller les nuits pour faire des prières surérogatoires, pour demander le pardon, pour faire le repentir et pour regretter vos péchés passés ? Quand ferez-vous donc la prière de as-soubh dans son temps ? Jusqu'à quand allez-vous rire alors que vous devriez pleurer ? Vous parlez beaucoup de choses inutiles et vous n'évoquez pas Allah. Vous mangez, vous profitez et vous n'êtes pas ascète. Vous perdez du temps dans des loisirs, vous ne tirez aucune leçon des conseils qu'on vous donne et vous n'êtes pas exhortés.

 

Vous agissez en mal avec vos pères et vos mères. Vous n'êtes pas bienfaisants envers eux. Vous délaissez les assemblées de science alors que vous êtes capables d'y assister. Vous délaissez l'aide aux pauvres alors que vous, vous êtes rassasiés. Vous avez du plaisir à dépenser beaucoup d'argent pour vos désirs éphémères, mais vous ne vous souciez pas de soutenir l'appel à la religion agréée par Allah par la parole et par les biens. Ô combien êtes-vous dans l'insouciance ! Quand allez-vous donc tirer des leçons, quand allez-vous vous repentir, quand allez-vous pleurer, quand allez-vous demander le pardon et veiller la nuit en prières surérogatoires ?

Quand allez-vous vous aimer par recherche de l'agrément de Allah ? Quand allez-vous vous détourner de nuire au musulman et de faire sa médisance ?

 

Notre maître ^Aliyy avait raison lorsqu'il disait : 

 

الناس نيام فإذا ماتوا انتبهوا

 

(an-nasou niyam fa 'idha matou ntabahou) ce qui signifie : « La plupart des gens sont comme endormis, c'est lorsqu'ils meurent qu'ils se réveillent ».

 

Attendez-vous de voir l'ange ^Azra'il venir ôter vos âmes ? Alors, rappelez-vous maintenant de ces choses. Qu'allez-vous dire ? Qu'allez-vous faire ? Comment allez-vous agir si vous restez sur l'état sur lequel vous êtes à ce jour ?  Le Messager de Allasalla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :

 

الكَيّسُ من دان نفسه وعمل لما بعد الموت والعاجِزُ

من اتبع نفسه هَواهاُ وتمنى على الله الاماني 

ce qui signifie : « L'intelligent, c’est celui qui se remet en question et qui œuvre pour ce qui vient après la mort. L'incapable, c'est celui qui laisse son âme suivre ses passions, qui a beaucoup d'espoir alors qu’il n’agit pas en conséquence [- pour être sauvé dans l'au-delà -] ».