La demande de pardon comporte un grand secret

Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :


مَنْ لَزِمَ الاستِغفَارَ رَزَقَهُ اللهُ مِنْ حيثُ لا يَحتَسِبُ وفَرَّجَ كَربَهُ 

(man lazima l-istighfara razaqahou l-Lahou min haythou la yahtasibou wa farraja karbah)

ce qui signifie « Celui qui s'attache à faire l'istighfar [- la demande de pardon -] régulièrement, Allah lui accorde une subsistance d'une voie à partir de laquelle il ne s'y attendait pas et Il le délivre de son tourment » [rapporté par At-Tabaraniyy].

 

Quelqu'un s'était marié et onze ans plus tard, il n'avait pas encore eu d'enfant. Lui et son épouse se sont attachés à l'istighfar ; le mois même, sa femme est tombée enceinte. Et il est arrivé la même chose à un autre. 

Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :

مَنْ استَغفَرَ للمؤمنينَ والمؤمناتِ كُتِبَ لَهُ بكُلِّ مؤمنٍ ومؤمنةٍ حسنةٌ

ce qui signifie : « Celui qui demande le pardon en faveur des croyants et des croyantes, il lui sera inscrit pour chaque croyant et chaque croyante une bonne action » [- c'est à dire du nombre des croyants que Allah ta^ala crée ; que ce soit au passé ou au présent. Allah ta^ala lui donne autant de bonnes actions qu'il y a de croyants et de croyantes -]. C'est un bienfait immense. Qui sait le nombre des croyants et des croyantes si ce n'est Allah. Celui qui dit cette parole facile à prononcer gagnera autant de bonnes actions qu'il y a de croyants et de croyantes. Dites :

رَبِّ اغفِرْ للمؤمنينَ والمؤمناتِ

(rabbi ghfir li l-mou’minina wa l-mou'minat)

ce qui signifie : "Ô Allah pardonne à certains croyants et certaines croyantes tous leurs péchés et pardonne à certains croyants et certaines croyantes une partie de leurs péchés".

Information importante : Al-Boukhariyy a rapporté que le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :

يَخْرُجُ مِنَ النَّارِ مَنْ قَالَ لاَ إِلَهَ إِلاَّ اللهُ وَفِي قَلْبِهِ وَزْنُ ذَرَّةٍ مِنْ إِيمَانٍ

(yakhroujou mina n-nari man qala la 'ilaha 'il-la l-Lah wa fi qalbihi waznou dharratin min 'iman

ce qui signifie : « Sortira du feu quiconque a dit : il n'est de dieu que Allah en ayant dans son cœur le minimum de la foi ».

En tenant compte du hadith précédemment mentionné [- et en tenant compte d'autres hadith qui indiquent qu'il y aura des croyants et des croyantes qui entreront en enfer -], il ne nous est pas permis de demander à Allah le pardon de tous les péchés de tous les croyants et de toutes les croyantes dans l'absolu et dans leur totalité, car ceci reviendrait à demander à Allah qu'Il ne fasse entrer aucun croyant ni aucune croyante en enfer. Et ceci serait alors en contradiction avec ce que nous a rapporté le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam.