L'importance de la science de la religion

D'après Abou Hourayrah, que Allah l'agrée, il a dit : J'ai entendu le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam dire :   

الدُّنْيَا مَلْعُونَةٌ مَلْعُونٌ مَا فِيهَا

إِلاَّ ذِكْرَ اللهِ وَمَا وَالاَهُ وَعَالِمًا وَ مُتَعَلِّمًا

(ad-dounya mal^ounatoun, mal^ounoun ma fiha, 'il-la dhikra l-Lahi wa ma walah wa ^aliman wa mouta^allima

ce qui signifie : "Le bas-monde n'a pas grande valeur, de même que tout ce qui s'y fait n'a pas grande valeur, excepté ce qui est fait dans l'obéissance à Allah, et ce qui aide dans l'obéissance à Allah, et un savant et quelqu'un qui apprend". [hadith haçan rapporté par At-Tirmidhiyy].

Al-Bayhaqiyy a rapporté que le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :

خيرُ النَّاسِ مَن تَعَلَّمَ وعَلََّمَ

(khayrou n-nas man ta^allama wa ^allam)

ce qui signifie : « Les meilleurs d'entre les gens sont ceux qui apprennent et qui enseignent [- la science de la religion -] ».

Un savant vertueux a dit :

مَنْ أَرادَ اللهُ بهِ خيـرًا كثيرًا يكونُ قويَّ الهِمَّةِ فِي العلمِ

ومَنْ كانَ ضعيفَ الهِمَّةِ في العلمِ فهو قليلُ الخيرِ عندَ اللهِ

ce qui signifie : "Celui pour qui Allah veut beaucoup de bien, il a une forte ardeur pour la science. Et celui qui n'a qu'une faible ardeur dans la science, il a peu de bien selon le jugement de Allah".

  إيَّاكُمأَن تَتْرُكُوا التَّدرِيسَ تَمَادَوا فِيالتَّدرِيسِ

"Gardez-vous d'abandonner l'enseignement. Poursuivez l'enseignement".

Certains savants ont dit : "N'obtient pas la science celui qui ne prend pas beaucoup de cours et qui ne se fatigue pas. Le nombre élevé de cours est un effort que ne supporte que celui qui considère la science comme un bien éminent et l'ignorance comme un gouffre. Celui-là supporte alors ces difficultés pour obtenir le bienfait de la science et bannir de lui la honte de l'ignorance. Effectivement, l'obtention de ce qui est éminent passe par un moyen éminent ; et c'est selon l'importance de l'ambition que se mesure l'importance de la quête, et c'est selon l'importance de la sauvegarde recherchée dans l'au-delà que se mesure l'effort pour y parvenir".

Le Chaykh Ahmad Ar-Rifa^iyy, que Allah l'agrée, a dit : "L'ardeur des gens du bas-monde est pour leur bas-monde, alors que l'ardeur des gens de l'au-delà est pour leur au-delà".

Allah ta^ala dit dans le Qour'an honoré :

فَلَوْلاَ نَفَرَ مِنْ كُلِّ فِرْقَةٍ مِنْهُمْ طاَئِفَةٌ لِيَتَفَقَّهُوا فِي الدِّين

 

 

وَلِيُنْذِرُوا قَوْمَهُمْ إِذَا رَجَعُوا إِلَيْهِمْ لَعَلَّهُمْ يَحْذَرُون

(falawla nafara min koulli firqatin minhoum ta'ifatoun liyatafaqqahou fi d-dini wa liyoundhirou qawmahoum 'idha raja^ou 'ilayhim la^allahoum yahdharoun)

ce qui signifie : "Pourquoi de chacune de leurs tribus, un groupe ne partirait-il pas pour s'instruire dans la religion et pour avertir les autres lorsqu'ils reviennent, puissent-ils être en garde contre le châtiment de Allah [- en accomplissant ce qu'Il a ordonné, et en evitant ce qu'Il a interdit -]" [sourat At-Tawbah / 'ayah 122].

Le Chaykh Sirajou d-DiAl-Boulqiniyy a dit :

مَنْ لَمْ يَكُن يَعْلَمُ ذَا فَلْيَسْأَلِ      مَنْ لَمْ يَجِدْ مُعَلِّما فَلْيَرْحَلِ

(man lam yakoun ya^lamou dha fal yas'ali, man lam yajid mou^alliman fal yarhali)

ce qui signifie : "Celui qui ne sait pas une chose, qu'il demande, et celui qui n'a pas trouvé d'enseignant, qu'il voyage".

Conformément à ces recommandations, n'hésitez pas à nous contacter pour obtenir les coordonnées des différents instituts en France qui enseignent la science de la religion, la langue arabe et le Qour'ancontact.

Nous demandons à Allah qu'Il fasse que nous ne soyons pas de ceux qui sont préoccupés par leur vie du bas-monde au détriment de l'au-delà, et nous demandons à Allah qu'Il fasse que nous soyons de ceux qui, lorsqu'ils écoutent de belles paroles, ils les suivent et appliquent au mieux le meilleur de ce qu'ils entendent.