La raison est un moyen de connaissance

Pour introduire le sujet des preuves rationnelles, nous allons tout d’abord parler des moyens par lesquels nous obtenons des connaissances. Nous allons ainsi confirmer que la raison est un des moyens de connaissances qui mène à une connaissance certaine.

 

Puisque nous allons baser notre argumentation sur des preuves rationnelles, il est donc important dans un premier temps d’expliquer que la raison nous amène à obtenir des connaissances certaines, c'est-à-dire des connaissances dans lesquelles il n’y a aucun doute, ni remise en question à formuler.

 

Et c’est l’aide de Allah que nous demandons et c’est Son agrément que nous recherchons.

 

L'Imam ^Oumar Ibnou Mouhammad An-Naçafiyy, a un traité célèbre dans la croyance appelé ^Aqidatou n-Naçafiyyah. Il fait partie des grands savants du sixième siècle de l'Hégire, que Allah lui fasse miséricorde.

 

Il cite dans son traité que : les gens de la vérité ont dit que les connaissances des choses sont confirmées et la connaissance que l'on a d’elles est certaine. Ces connaissances sont acquises par :


  • Les sens sains : qui sont les cinq sens à savoir l'ouïe, la vue, l'odorat, le goût et le toucher. Par chacun de ces sens on prend connaissance de ce pour quoi il a été créé. Par exemple nous prenons connaissance des sons par l’ouïe, des couleurs et des formes par la vue, du sucré, du salé, du doux et de l’amer par le goût, de la douceur, du chaud, du froid, par le toucher, des parfums par l’odeur, etc ...

 

  • La nouvelle véridique : qui est de deux sortes, il y a la nouvelle moutawatir et la nouvelle rapporté par un envoyé de Dieu appuyé par le miracle :

- la nouvelle moutawatir : c'est la nouvelle qui a été observée par un groupe de personnes, qui l’a ensuite rapporté à un deuxième groupe de personnes. Cette nouvelle a alors été rapporté ainsi de génération en génération jusqu’à nos jours. Cette information est confirmée par les dires de groupes de personnes qui transmettent cette nouvelle à un grand nombre à propos desquels il n'est pas concevable qu'ils se soient tous accordés sur le mensonge. Elle entraîne la connaissance par nécessité comme par exemple la connaissance des anciens gouverneurs, ou la connaissance des pays lointains. C’est un mode de connaissance que les gens utilisent par exemple pour confirmer des faits historiques [- par exemple : l’existence de Napoléon, de Staline, de Lénine, aucun d’entre nous n’a rencontré ces hommes, mais chacun d’entre nous a la certitude qu’ils ont bien existé, car cette information est une nouvelle moutawatir -]

 

- Il y a également la nouvelle rapportée par l’envoyé de Dieu appuyé par le miracle, elle entraîne la connaissance déduite, et la connaissance qu'elle confirme est comparable à la connaissance confirmée par nécessité, de par la certitude qu'elle implique. 

 

  • et il y a la raison saine : qui est également un moyen de connaissance qui amène à une connaissance certaine. Et ce qu'elle confirme est une connaissance par nécessité comme par exemple la connaissance que la totalité de la chose est plus grande que sa partie, ce qui est confirmé par la déduction, sans aucun doute, ni aucune possibilité de remise en question. [- par exemple : si une personne vous disait qu’elle tient fermement à l'intérieur de sa main la véritable tour Eiffel, celle qui se trouve à Paris avec la même taille sans qu’elle ne soit rétrécie, vous n’aurez pas besoin que cette personne ouvre sa main pour confirmer que cette information est fausse. Par votre raison, vous serez parvenu à une connaissance qui est certaine, dans laquelle il n’y a aucun doute. Ainsi, votre raison vous a permis de confirmer la réalité d’une chose sans avoir eu besoin de faire appel à l'un des sens tel que la vue -].