Réplique aux égarés qui attribuent à Dieu le corps et l'endroit

Les musulmans ont pour croyance que Allah est Celui Qui crée les choses. La croyance musulmane consiste à croire que Allah existe mais sans aucune analogie ou comparaison avec ses créatures.

 

Voici quelques citations des savants de Ahlou s-Sounnah :

L'Illustre compagnon, le Calife bien guidé, notre Maître ^Aliyy Ibnou Abi Talib, que Allah l'agrée, mort en 40 de l'Hégire a dit : « Allah existe de toute éternité alors qu'il n'y a pas d'endroit de toute éternité et Il est maintenant tel qu'Il est de toute éternité ». fin de citation [Abou Mansour Al-Baghdadiyy l'a rapporté dans son célèbre livre Al-Farqou bayna l–Firaq en page 333][cliquer ici].

 

Le successeur des compagnons, l'Imam Zaynou l-^Abidin ^Aliyy fils de Al-Houçayn fils de ^Aliyy Ibnou Abi Talib, que Allah les agrée tous, mort en 94 de l’Hégire a dit : « C'est Toi Allah Qu’aucun endroit ne contient » ['Ithafou s-sadati l-Mouttaqin tome 4 page 380][cliquer ici].

 

L'Imam Ja^far As-Sadiq fils de Mouhammad Al-Baqir, fils de Zaynou l-^Abidin ^Aliyy fils de Al-Houçayn que Allah les agrée, mort en 148 de l'Hégire a dit : « Celui qui prétend que Allah est dans quelque chose ou issu de quelque chose ou au-dessus de quelque chose a adoré autre que Allah, car s'Il était au-dessus de quelque chose Il serait porté, s'Il était dans quelque chose, Il serait limité, s'Il était issu de quelque chose, Il serait entré en existence c’est-à-dire créé » [Al-Qouchayriyy l'a cité dans son célèbre Epître Ar-Riçalatou l-Qouchayriyyah page 6].

L'Imam, le grand Moujtahid Abou Hanifah An-Nou^man Ibnou Thabit, que Allah l'agrée, mort en 150 de l’Hégire, l'un des savants du Salaf les plus réputés, l'Imam de l'école hanafite a dit : « Allah ta^ala sera vu dans l'au-delà, les croyants Le verront alors qu'ils seront eux au paradis, avec les yeux de leur tête, sans aucune ressemblance ni aucune quantité, et il n'y aura pas de distance entre Lui et Ses créatures » [Il a cité cela dans son livre Al-Fiqhou l-'akbar^Aliyy l-Qari l'a expliqué dans le livre charhou l-Fiqhi l-'akbar page 136].

C'est également la croyance de l'Imam, le Chaykh des Mouhaddith Abou ^Abdi l-Lah Mouhammad Ibnou 'Isma^il Al-Bou­khariyy, l'auteur du fameux « Sahih », mort en 256 de l'Hégire. Le Chaykh ^Aliyy Ibnou Khalaf le Malikite, l'un des commenta­teurs du « Sahih » de Al-Boukhariyy, décédé en 449 de l'Hégire a dit : « L'objectif de Al-Boukhariyy dans ce chapitre, c'est de répliquer aux Jahmites qui ont attribué le corps à Allah en s'attachant à ces sens apparents alors qu'il a été authentifié que Allah n'est pas un corps. Il n'a donc pas besoin d'un endroit où s'établir, Il existe de toute éternité alors qu'il n'y a pas d’endroit de toute éternité » [Fathou l-Bari tome 13 page 416].

Le spécialiste de la langue Ibrahim Ibnou s-Sourriyy Az-Zajjaj, l'un des linguistes les plus connus, mort en 311 de l'Hégire, a dit : « Allah ta^ala est ^Aliyyoun – Celui Qui a la supériorité absolue– sur les créatures par Sa puissance. Il ne faut donc pas aller dans le sens de l'éléva­tion spatiale car nous avons indiqué que ceci n'est pas possible au sujet de Ses attributs exempts d'imperfection. Il n'est pas permis de considérer qu'Il serait accessible à l'ima­gination. Que Allah soit exempté de tout cela d'une totale exemption » [Tafsirou l-'Asma'i l-Housna page 48].

L'Imam Abou Ja^far 'Ahmad Ibnou Salamah At-Tahawiyy le hanafite, mort en 321 de l’Hégire, que Allah l'agrée, a dit dans son très célèbre traité « Al-^Aqidatou t-Tahawiyyah » : « Allah est exempt des limites, des fins, des côtés, des organes et des membres. Les six directions ne Le délimitent pas, contrairement à toutes les créatures » [cliquer ici].

Le Hafidh, Mouhammad Ibnou Hibban, mort en 354 de l'Hégire, l'auteur du « Sahih » réputé sous le nom de « Sahihou bni Hibba» a dit : « La louange est à Allah, Celui Qui est exempt de limite et Qui n’est donc pas limité pour être contenu, Qui est exempt de terme et n'est donc pas décompté pour être anéanti, Qui n'est cerné par aucun des endroits et Qui n'est pas sujet à l'écoule­ment du temps » [Ath-Thiqat tome 1 page 1].

Le Hafidh Abou Bakr Ahmad Ibnou l-Houçayn Al-Bayhaqiyy, mort en l'an 458 de l'Hégire a dit : « Certains de nos compa­gnons ont tiré un argument, pour renier l'endroit à Son sujet, de la parole du Prophète : 


 اللّـٰهُمَّ أَنْتَ الظَّاهِرُ فَلَيْسَ فَوْقَكَ شَىءٌ وَأَنْتَ البَاطِنُ فَلَيْسَ دُونك شَىءٌ 

 

qui signifie : « Ô Allah, Tu es Adh-Dhahir, rien n'est donc au-dessus de Toi et Tu es Al-Batin, rien n’est donc en dessous de Toi ». Puisque rien n'est au-dessus de Lui et rien n'est en dessous de Lui, Il n’est donc pas dans un endroit » fin de citation [Al-'Asma'ou wa s-Sifat page 400] [cliquer ici].

 

L'Imam des deux Haram [La Mecque et Médine] Abou l-Ma^ali ^Abdou l-Malik Ibnou ^Abdi l-Lah Al-Jouwayniyy Al-'Ach^ariyy, mort en 478 de l’Hégire a dit   : « Al-Bari', le Créateur, soubhanahou wa ta^ala n'a pas besoin d'autrui, Il est exempt d'avoir besoin d'un endroit où s'incarner ou d'un endroit qui Le contiendrait » [Al-'irchad 'ila qawati^i l-'adillah page 53].

 

Le Chaykh Abou Hamid Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-Ghazaliyy Al-'Ach­^ariyy, surnommé Houjjatou l-'Islam, l'auteur de Al-'ihya'i ^ouloumi d-din, mort en 505 de l'Hégire a dit : « Il est exempt d'être contenu dans un endroit tout comme Il est exempt d'être limité par le temps. Au con­traire, Son existence prime sur la création du temps et Il est maintenant tel qu'Il est de toute éternité » [^Ouloumi d-Din livre Qawa^idou l-^Aqa'id (les règles de la croyance), premier paragraphe tome 1 page 108].

Le Qadi, le Chaykh Abou l-Walid Mouhammad Ibnou Ahmad, Qadi l-Jama­^ah à Qourtoubah –Cordoue connu sous le nom de Ibnou Rouchd, le Malikite, mort en 520 de l'Hégire a dit : « Allah n'est pas dans un endroit, Il existe avant de créer les endroits ». C'est Ibnou l-Hajj le Malikite qui l'a indiqué dans son livre Al-Madkhal [Al-Madkhal paragraphe « S'occuper de la science le jour du vendredi » tome 2 page 149].

Le Mouhaddith Abou Hafs Najmou d-Din ^Oumar Ibnou Mouhammad An-Naça­fiyy, le Hanafite, mort en 537 de l'Hégire, l'auteur du traité de croyance connu sous le nom de ^Aqidatou n-Naçafiyyah a dit : « Celui qui fait entrer en existence ce monde, c'est Allah ta^ala, Il n'est pas attribué de la substance ni du comment et Il n’est pas dans un endroit » [Al-^Aqidatou n-Naçafiyyah page 28].

Le Chaykh, l’Imam des soufi, le Maître Ahmad Ar-Rifa^iyy, l'Ach^arite, mort en 578 de l'Hégire a dit : « Purifiez vos croyances d'expliquer le sens de l'istiwa' à Son sujet ta^ala, par l'installation, comme l’istiwa' des corps sur les corps, qui impliquerait l'incar­nation ou l'occupation d'un endroit. Allah est exempt de cela ». [Al-Bourhanou l-Mou'ayyad page 17].

L'Imam, le Hafidh spécialiste des chaînes de transmission du hadith, le Moufassir exégète ^Abdou r-Rahman Ibnou ^Aliyy connu sous le nom de Ibnou l-Jawziyy le Hanbalite, mort en 597 de l'Hégire a dit : « Ce qu'il est un devoir de croire pour nous, c'est que l'Être de Allah n'est pas contenu dans un endroit et qu'Il n’est pas attribué du changement ni du déplacement » [Daf^ou Choubahi t-Tachbih page 58].

Ibnou ^Açakir, le célèbre historien, mort en 620 de l'Hégire a dit au sujet de Allah ta^ala   : « On ne dit pas : depuis quand existe-t-Il, ni où est-Il, ni comment. Il existe de toute éternité alors qu'il n'y a pas d'endroit de toute éternité. Il a créé les créatures, Il a créé le temps, Il n'est pas concerné par le temps et Il n’est pas spécifié par l’endroit » [Tabaqatou ch-Chafi^iyyah tome 8 page 186][cliquer ici].

Le Hafidh, Ibnou Hajar Al-^Asqalaniyy Al-'Ach^ariyy, celui qui a commenté le Sahih de Al-Boukhariyy, mort en 852 de l’Hégire a dit : « Il a été confirmé que Allah n'est pas un corps, Il n'a donc pas besoin d'un endroit où s'installer, Il est de tout éternité alors qu'aucun endroit n’est de tout éternité » [^Oumdatou l-Qari, volume 12 tome 25 page 117].

Le Chaykh Houçayn ^Abdou r-Rahim Makkiyy Al-Misriyy, l'un des Chaykh de Al-'Azhar dans son livre « Tawdihou l-^Aqidah » retenu pour l'enseignement de quatrième année préparatoire dans les lycées de Al-'Azhar en Egypte a dit : « Nous disons que Allah ta^ala est exempt de la direction, de faire face et du comment, tout comme nous avons pour croyance que Allah ta^ala n'est pas dans une direction, ni de faire face à quoi que ce soit et qu'Il n’est pas un corps » [Éclaircissement de Al-^Aqdou l-Moufid fi ^Ilmi t-Tawhid li Charhi l-Kharidati li Sayyidi 'Ahmadi d-Dardir tome 2 page 39, cinquième édition 1384 H, 1964]


Citons également d'autres savants connus et reconnus par la communauté musulmane, ces savants qui ont défendu à travers leurs écrits la croyance de Ahlou s-Sounnah, à savoir que Allah existe sans endroit :

  • L'Imam Abou Mansour At-Tamimiyy Al-Baghdadiyy
  • Le Chaykh Abou l-Qacim Al-Qouchayriyy 
  • Le Qadi ^Iyad Al-Malikiyy (l'auteur de Ach-Chifa')
  • L'Imam An-Nawawiyy
  • L'Imam Fakhrou d-Din Ar-Razi
  • Le Qadi Taqiyyou d-Din As-Soubkiyy
  • Le grand spécialiste de la langue arabe, le Hafidh Mourtada Az-Zabidiyy Al-Hanafiyy
  • Le Chaykh Mouhyi d-din Ibnou ^Arabiyy
  • Al-Hakim l'auteur très connu de Al-Moustadrak
  • Le Chaykh Abou ^Abdi l-Lah Mouhammad As-Sanouciyy
  • Le Chaykh Abou l-Qacim Al-Jounayd Al-Baghdadiyy
  • Le Sultan moujahid Salahou d-Din Al-'Ayyoubiyy : celui qui avait reconquis Jérusalem [cliquer ici].
  • Le Sultan noble Khalil Ibnou l-Mansour Sayfou d-Din : celui qui a chassé les croisés du pays de Ach-Cham.
  • Le Sultan Mouhammad Al-Fatih : celui qui a conquis Constantinople et dont le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a fait l'éloge dans un hadith.

Et également parmi les savants les plus récents, nous pouvons citer entre autre :

  • Le très célèbre Moufti de La Mecque 'Ahmad Ibnou Zayni Dahlan
  • Le Moufti d’Egypte, le Chaykh Mouhammad ^Oulaych Al-Malikiyy
  • Le Chaykh de la Mosquée Al-'Azhar ^Abdou l-Lah Ach-Charqawiyy

Et Allah sait plus que tout autre.