L'histoire d'un homme qui niait l'existence de Dieu

On rapporte qu'un homme qui reniait l'existence de Dieu était venu voir un Calife et lui avait dit : « Les savants de ton époque disent que cet univers a un Créateur ; je suis prêt, moi, à leur prouver le contraire. Fais donc venir ce savant renommé qui réside de l'autre côté du fleuve, afin que je débate avec lui ».

 

Le Calife envoya alors quelqu'un informer ce savant éminent de cette nouvelle et lui demanda de venir. Le savant se présenta avec un léger retard au rendez-vous et lorsqu'il arriva, le Calife l'accueillit et le fit asseoir à l'avant de l'assemblée.

 

L'homme dit alors au savant : « Pourquoi es-tu en retard ? ». Le savant lui répondit  : « Il m'est arrivé une chose surprenanteMa maison se trouve de l'autre côté du fleuve du Tigre.  Lorsque j'ai voulu le traverser, je n'ai trouvé qu'une vieille embarcation dont les planches étaient entièrement disloquées et lorsque mon regard s'est porté sur elles, ces planches ont alors bougé et se sont rassemblées, elles se sont jointes les unes aux autres jusqu'à former une barque apte à la navigation, tout ceci sans qu'aucun menuisier n'y ait touché et sans qu'aucun ouvrier n'y ait travaillé, j'ai ensuite pris place à l'intérieur de cette barque et traversé le fleuve pour arriver jusqu'ici. Voici donc la raison de mon retard ».


L'homme s'exclama alors : « Ecoutez, ô gens ce que raconte votre savant ! Avez-vous jamais entendu des paroles aussi mensongères Comment la barque aurait-elle existé sans l'intervention d'un menuisier ? ".

 

Le savant répondit : « Ô toi qui es incrédules'il n'est pas valable pour toi qu'une barque existe sans nécessiter de fabriquant ni de menuisier, comment oses-tu alors prétendre que cet univers existe sans Créateur ! ».

C'est alors que l'homme resta muet, car la preuve lui avait été donnée.

Remarque : le récit mentionné par ce savant est un récit surprenant, pourtant, il est important de souligner le fait que Allah accorde à certains saints des prodiges, des choses qui sortent de l'ordinaire. La mention des prodiges des saints a été confirmé à de nombreuses reprises dans le Qour'an et dans le hadith.