Sourat Ad-Douha

Elle a été révélée à la Mecque. Elle est composée de onze versets.

Les exégètes ont été en accord que cette sourah a été révélée après que la révélation s'est interrompue un certain temps. La cause de cette interruption fut que les juifs avaient interrogé le Messager de Allah à propos de Dhou l-Qarnayn, des compagnons de la grotte (as-habou l-kahf) et au sujet de l'âme. Il avait répondu ce qui signifie : "je vous le dirai demain" mais n'avait pas dit 'in cha'a l-Lah -si Allah le veut-, la révélation s'était alors interrompue pendant une période.

 

Ibnou ^Abbas a dit : la révélation a tardé une fois pour le Messager de Allah alors qu'il était à la Mecque. 'Oummou Jamil, la femme de Abou Lahab, que Allah les maudisse tous les deux, a dit alors : "Ô Mouhammad, je constate que ton chaytan t'a abandonné", c'est alors qu'a été descendue la révélation de sourat Ad-Douha.

 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ 

bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

ce qui signifie : "[- Je commence -] par [- mentionner -] le nom de Allah [- Dieu, Celui Qui a la divinité -], Ar-Rahman [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants et les non-croyants dans ce bas-monde et Qui est très miséricordieux envers les croyants dans l'au-delà -], Ar-Rahim [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants -]".

--- [verset 1] --- 

 

وَالضُّحَى

wa d-douha

ce qui signifie : "Par le douha" [- ad-douha qui est la lumière du jour. Certains ont dit qu'il s'agit du début du jour et d'autres ont dit qu'il s'agit de son milieu -]".

 

--- [verset 2] ---

 

وَاللَّيْلِ إِذَا سَجَى

wa l-layli 'idha saja

ce qui signifie : "Et par la nuit, lorsqu'elle tombe [- et qu'elle recouvre une partie de la terre de son obscurité -]".

--- [verset 3] ---

 

مَا وَدَّعَكَ رَبُّكَ وَمَا قَلَى

ma wadda^aka rabbouka wa ma qala

ce qui signifie : "[- Ô Mouhammad -] Ton Seigneur ne t'a pas abandonné et ne t'a pas privé de Son agrément [- au contraire Il t'agrée et t'a honoré en faisant de toi le meilleur des êtres qu'Il a créé -]".

--- [verset 4] ---

 

وَلَلآخِرَةُ خَيْرٌ لَّكَ مِنَ الأُولَى

wa la l-'akhiratou khayroun laka mina l-'oula

ce qui signifie : "et [- la récompense de -] l'au-delà est meilleur pour toi que la vie d'ici-bas". 

--- [verset 5] ---

 

وَلَسَوْفَ يُعْطِيكَ رَبُّكَ فَتَرْضَى

wa laçawfa you^tika rabbouka fatarda

ce qui signifie : "et certainement ton Seigneur t'accordera [- dans l'au-delà de nombreux bienfaits, et Il t'accordera le mérite d'intercéder pour ta communauté -] et tu en seras satisfait".

--- [verset 6] ---

 

أَلَمْ يَجِدْكَ يَتِيمًا فَآوَى

'alam yajidka yatiman fa 'awa

ce qui signifie : "[- Ô Mouhammad -] N'étais-tu pas orphelin [- par la perte de ton père avant celle de ta mère -] et Il t'a accordé un abri [- en faisant que tu aies un toit, puisqu'Il t'a réuni avec ton oncle Abou Talib et t'a ainsi suffi pour ta subsistance -].

--- [verset 7] ---

 

وَوَجَدَكَ ضَالاًّ فَهَدَى

wa wajadaka dallan fahada

ce qui signifie : "N'étais-tu pas au sein d'un peuple en proie à l'égarement et à l'idôlatrie, et Allah a guidé grâce à toi une multitude de gens [- de ton peuple et d'autres qu'eux -]".

Information importante : Le Prophète est préservé de l'égarement et de l'idôlatrie, Allah lui a accordé la foi en Son unicité avant même l'avènement de sa mission de Prophète [- et c'est le cas également pour tout Prophète -]. Au sujet de l'exégèse de cette 'ayah, il y a différents avis :

Le premier avis, c'est celui que nous avons cité, à savoir que le Prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wa sallam s'est retrouvé au sein d'un peuple en proie à l'égarement et à l'idôlatrie, et Allah a guidé grâce au Prophète une multitude de gens de son peuple.

Certains ont dit : il s'était perdu alors qu'il était enfant, tout petit, dans les méandres de la Mecque. Allah l'a rendu à son grand-père ^Abdou l-Mouttalib. Cela a été rapporté par Ibnou ^Abbas.

D'autres ont encore dit que cette 'ayah est expliquée par la 'ayah 113 de sourat An-Niça' :

وَعَلَّمَكَ مَا لَمْ تَكُنْ تَعْلَمُ

(wa ^allamaka ma lam takoun ta^lam

ce qui signifie : « Il t'a enseigné ce que tu ne savais pas auparavant ». Mais expliquer ad-dalal par "l'égarement" -qui est l’opposé de la foi-, cela est impossible au sujet du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Il est impossible qu'il s'égare le temps d'un clin d'oeil. Un savant a dit pour confirmer cela : « N'as-tu pas entendu la parole de Allah ^azza wa jall

وَالنَّجْمِ إِذَا هَوَى مَا ضَلَّ صَاحِبُكُمْ وَمَا غَوَى

(wa n-najmi 'idha hawa ; ma dalla sahiboukoum wa ma ghawa)

ce qui signifie : « Par l'étoile quand elle se couche, votre compagnon ne s'est pas égaré et n'est pas dans l'erreur » [sourat An-Najm / 'ayah 1 et 2].

Cette explication a été donnée par Al-Houçayn Ibn 'Ahmad Ibn Khalawayh, mort en 370 de l'hégire, que Allah ta^ala lui fasse miséricorde.

 

--- [verset 8] --- 

 

وَوَجَدَكَ عَائِلاً فَأَغْنَى

wa wajadaka ^a'ilan fa 'aghna

ce qui signifie : "N'étais-tu pas dans une pauvreté et Il t'a donné satisfaction [- grâce à ce qu'Il t'a accordé comme subsistance -]". 

 

--- [verset 9] --- 

 

فَأَمَّا الْيَتِيمَ فَلا تَقْهَرْ

fa 'amma l-yatima fala taqhar

ce qui signifie : "Quant à l'orphelin, ne l'opprime pas [- c'est-à-dire, ne le méprise pas et fais qu'il ne soit pas lésé dans son droit - ]".

 

--- [verset 10] --- 

 

وَأَمَّا السَّائِلَ فَلا تَنْهَرْ

wa 'amma s-sa'ila fala tanhar

ce qui signifie : "Quant au mendiant, ne le réprimande pas [- mais donne lui ce qu'il demande ou renvoie-le d'une manière digne et agis avec lui avec douceur et modestie -]".

--- [verset 11] --- 

 

وَأَمَّا بِنِعْمَةِ رَبِّكَ فَحَدِّثْ

wa 'amma bini^mati rabbika fahaddith

ce qui signifie : "Quant au bienfait de Ton Seigneur [- à savoir le Qour'an qui t'a été révélé -] propage le [- et transmets aux gens ce pour quoi tu as été envoyé -]".

Il a été rapporté que les associateurs avaient dit, lorsque la révélation s'était interrompue pour le Messager : "son chaytan l'a quitté et l'a abandonné". Lorsqu'a été descendue (wa d-douha), le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a fait un takbir [- c'est-à-dire qu'il a dit la parole : Allahou 'akbar -] pour cela, par joie suite à la descente de la révélation.