Sourat At-Tariq

Elle a été révélée à la Mecque et elle est composée de dix-sept versets. L'Imam Ahmad a rapporté que le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam récitait cette sourah durant la prière du ^icha'.


بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

ce qui signifie : "[- Je commence -] par [- mentionner -] le nom de Allah [- Dieu, Celui Qui a la divinité -], Ar-Rahman [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants et les non-croyants dans ce bas-monde et Qui est très miséricordieux envers les croyants dans l'au-delà -], Ar-Rahim [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants -]".

 --- [verset 1] ---

 

وَالسَّمَاءوَالطَّارِقِ

wa s-sama'i wa t-tariq

ce qui signifie : "Par le ciel et par at-tariq [- at-tariq, c'est l'étoile, et le ciel mentionné dans ce verset correspond au ciel connu, c'est-à-dire le ciel du bas-monde. At-tariq a été ainsi appelée parce qu'elle se lève (yatrouq) -]"

--- [verset 2] ---

 

وَمَا أَدْرَاكَ مَا الطَّارِقُ

wa ma 'adraka ma t-tariq

ce qui signifie : "Et que sais-tu [- Ô Mouhammad -] de ce qu'est at-tariq [- et la signification de at-tariq est donnée par Sa parole ta^ala {النّجم الثّاثب} (an-najmou th-thaqib) qui signifie : « l'étoile perçante » pour manifester l'éminence de ce signe. Soufyan Ibnou ^Ouyaynah a dit : « Chaque fois que le terme (wa ma 'adraka) a été mentionné dans le Qour'an, Allah a révélé au Prophète ce dont il s'agissait ». Et cette interrogation rappelle ainsi la Toute-Puissance et la Science parfaite de Celui Qui les a créées et les a ansi disposées -]".

 

--- [verset 3] ---

 

النَّجْمُ الثَّاقِبُ

an-najmou th-thaqib

ce qui signifie : "L'étoile perçante [- qui est caractérisée par une lumière très brillante qui perce par sa lumière l'obscurité de la nuit. Al-Qouchayriyy a rapporté l'avis de Al-Haçan qui est également l'avis de la plupart des savants qui ont dit qu'il s'agit de toute sorte d'étoile, car chacune d'elle est caractérisée par une lumière brillante. Et le profit des étoiles est grand, car elles permettent à l'homme de se diriger sur terre et sur mer dans l'obscurité. Elles permettent également au croyant de déterminer la direction à prendre pour l'accomplissement de la prière -]".

 

--- [verset 4] ---

 

إِن كُلُّ نَفْسٍ لَّمَّا عَلَيْهَا حَافِظٌ

'in koullou nafsin lamma ^alayha hafidh

ce qui signifie : "Chaque âme [- qu'elle soit croyante ou non, pieuse ou désobéissante -] possède [- des anges -] qui la surveille [- et qui inscrivent ses actes jusqu'à sa mort, c'est-à-dire que chaque âme est suivie par des anges qui lui conserve ses œuvres, que ce soit le bien ou le mal. Ils inscrivent ces faits [paroles, actes, croyances et intentions] dans un livre qui sera ensuite exposé à cette âme au Jour du Jugement, afin d'être jugée et rétribuée en conséquence. Et chaque humain est entouré d'un grand nombre d'anges, et parmi ces anges, certains sont chargés de protéger l'homme contre la nuisance de jinn. Il y a également un qarin (accompagnateur) parmi les anges qui insuflent à la personne l'accomplissement du bien. Oubayy Ibnou Ka^b et Abou l-Moutawakkil ont rapporté que ce verset a également été révélé avec la récitation : ('inna koulla nafsin lamma ^alayha hafidh) -].

--- [verset 5] ---

 

فَلْيَنظُرِ الإِنسَانُ مِمَّ خُلِقَ

fa l-yandhouri l-'insanou mimma khouliq

ce qui signifie : "Que l'homme considère donc [- et médite -] à partir de quoi il a été créé [- et cette réflexion amène à confirmer que Celui Qui a créé l'homme à partir d'un mélange de liquide, et Qui lui a donné cette forme et cette constitution, Qui le fait évoluer d'une goutte à un caillot de sang, puis à un morceau de chair, puis à un être humain, est Tout-Puissant à le rescussiter même après qu'une partie de son corps se soit décomposée. Cette réflexion doit également amener la personne à faire preuve d'humilité et de remerciement envers Celui Qui lui a accordé cette vie et ces bienfaits après n'avoir été auparavant qu'un mélange de liquide issu du père et de la mère -]".

 

--- [verset 6] ---

 

خُلِقَ مِن مَّاء دَافِقٍ

khouliqa min ma'in dafiq

ce qui signifie : "il a été créé à partir d'une eau [- Abou Hayyan a expliqué qu'il s'agit du maniyy de l'homme et du maniyy de la femme lorsqu'ils se mélangent dans l'utérus -] qui sort avec effusion [- Ar-Raghib a expliqué que ce liquide se déplace ensuite rapidement et ^Abdou r-Razzaq a rapporté que les os et les nerfs sont créés à partir du liquide de l'homme, et que la chair et le sang sont créés à partir du liquide de la mère -]".

--- [verset 7] ---

 

يَخْرُجُ مِن بَيْنِ الصُّلْبِ وَالتَّرَائِبِ

yakhroujou min bayni s-soulbi wa t-tara'ib

ce qui signifie : "qui sort d'entre les soulb [- les lombes -] et les tara'ib [- les côtes -]", ce sont les os de la poitrine [- Ath-Thawriyy a dit que ce liquide pour l'homme est formé à partir du bas de la colonne vertébrale, et pour la femme à partir des nervures situées au niveau des côtes -].

 

--- [verset 8] ---

 

إِنَّهُ عَلَى رَجْعِهِ لَقَادِرٌ

'innahou ^ala raj^ihi laqadir

ce qui signifie : "Certes, Il est Celui Qui ressuscite l'homme après sa mort et Il est Tout-Puissant à le ressusciter" [- Celui Qui a créé l'homme à partir d'un mélange de liquide est Tout-Puissant à le rescussiter après sa mort. Il a été dit aussi que ce verset signifie que si Allah l'avait voulu, Il aurait fait changer l'homme en le faisant passer d'un âge avancé à la jeunesse, et de la jeunesse à l'enfance et de l'enfance à une goutte de sperme (noutfah) -].

--- [verset 9] ---

 

يَوْمَ تُبْلَى السَّرَائِرُ

yawma toubla s-sara'ir

ce qui signifie : "Un Jour où seront dévoilées les choses cachées [- il s'agit de ce que les cœurs avaient caché comme croyances et comme intentions, et de ce que les organes avaient caché comme actes -]".

 

--- [verset 10] ---

 

فَمَا لَهُ مِن قُوَّةٍ وَلا نَاصِرٍ

fa ma lahou min qouwwatin wa la nasir

ce qui signifie : "Il n'a pas [- celui qui renie la résurrection -] de pouvoir qui l'empêcherait d'être châtié ni quelqu'un qui lui donnerait la victoire et repousserait de lui le châtiment de Allah".

 

--- [verset 11] ---

 

وَالسَّمَاء ذَاتِ الرَّجْعِ

wa s-sama'i dhati r-raj^

ce qui signifie : "Par le ciel qui fait descendre la pluie et la fait descendre de nouveau [- c'est ce qu'a expliqué Al-Hakim d'après Ibnou ^Abbas. Al-Boukhariyy a rapporté d'après Moujahid qu'il a dit : ar-raj^, ce sont les nuages porteurs de pluie. La pluie est appelée ici raj^ car elle vient puis s'en va et reprend. Et par la descente de la pluie, Allah fait que des plantes et des arbres poussent, et fournissent aux humains et aux animaux diverses fruits et végétaux dont ils tirent profit -]"

--- [verset 12] ---

 

وَالأَرْضِ ذَاتِ الصَّدْعِ

wa l-'ardi dhati s-sad^

ce qui signifie : "Par la terre qui se fend [- lors de l'apparition des plantes, des arbres et des rivières, c'est ce qu'a expliqué l'Imam Al-Qourtoubiyy -]".

 

--- [verset 13] ---

 

إِنَّهُ لَقَوْلٌ فَصْلٌ

'innahou laqawloun fasl

ce qui signifie : "Certes, ce sont des propos tranchants [- c'est-à-dire que le Qour'an tranche entre le vrai et le faux ; c'est ce qu'a dit Al-Boukhariyy d'après Ibnou ^Abbas -]".

--- [verset 14] ---

 

وَمَا هُوَ بِالْهَزْلِ

wa ma houwa bi l-hazl

ce qui signifie : "Ce Livre n'a pas été révélé par plaisanterie [- le sens est qu'il s'agit d'une chose très sérieuse qu'il faut considérer à sa juste mesure. Ce Livre n'est pas descendu par jeu, ni par amusement. Ce Livre distingue le vrai du faux, et distingue la bonne guidée de l'égarement. Les sujets qui y sont mentionnés sont donc à prendre avec sérieux -]".

 

--- [verset 15] ---

 

إِنَّهُمْ يَكِيدُونَ كَيْدًا

'innahoum yakidouna kayda

ce qui signifie : "Eux, certes [- c'est-à-dire les mécréants de la Mecque -] rusent [- et ils tendent des pièges et élaborent des stratagèmes à l'encontre du Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam lorsqu'ils se sont réunis dans darou n-nadwah [la résidence des réunions] -]".

 

--- [verset 16] ---

 

وَأَكِيدُ كَيْدًا

wa 'akidou kayda

ce qui signifie : "Je les rétribue pour leur ruse [- en leur faisant parvenir un châtiment par une voie à laquelle ils ne s'attendent pas, c'est ce qu'a dit Abou Hayyan dans l'explication de ce verset. Allah les rétribue dans ce bas-monde par l'épée, et dans l'au-delà par le feu -]".

 

--- [verset 17] ---

 

فَمَهِّلِ الْكَافِرِينَ أَمْهِلْهُمْ رُوَيْدًا

fa mah-hili l-kafirina ‘amhilhoum rouwayda

ce qui signifie : "[Ô Mouhammad] accorde à ces mécréants un court répit [- c'est-à-dire patiente un cours moment avant que ne descende sur eux le châtiment, car ils subiront un châtiment terrible dans l'au-delà. Allah ta^ala les a rétribués le jour de Badr et a abrogé ce répit par la 'ayah de as-sayf c'est-à-dire par l'ordre de combattre pour défendre l'appel à l'Islam, et de faire le jihad par ce qui a été mentionnée dans le verset 5 sourat At-Tawbah -]".