Sourat Al-Bourouj

Elle a été révélée à la Mecque, elle est composée de vingt-deux versets. Abou Hourayrah a rapporté qu'il s'agit d'une sourah que le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam récitait durant la prière du ^icha'.


بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

ce qui signifie : "[- Je commence -] par [- mentionner -] le nom de Allah [- Dieu, Celui Qui a la divinité -], Ar-Rahman [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants et les non-croyants dans ce bas monde et Qui est très miséricordieux envers les croyants dans l'au-delà -], Ar-Rahim  [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants -]"

--- [verset 1] ---


وَالسَّمَاء ذَاتِ الْبُرُوجِ

wa s-sama'i dhati l-bourouj

ce qui signifie : "Par le ciel qui contient les constellations [- c'est la signification qu'a donné l'Imam Yahya Ibnou Salam Al-Basriyy. Il s'agit des douze constellations, qui sont des groupements d'étoiles, connues chez les astronomes par les noms suivants : le bélier, le taureau, la vierge, le cancer, le lion, les gémeaux, la balance, le scorpion, le sagittaire, le capricorne, le verseau et le poisson. Allah mentionne dans ce verset le ciel et les constellations, qui sont une manifestation de Sa Toute-Puissance, afin que les esclaves méditent sur leur création et que ceux qui sont doués de raison confirment la parfaite Toute-Puissance de Celui Qui les a ainsi disposés. Certaines des étoiles sont utilisées par les musulmans pour déterminer les directions afin de pouvoir se diriger sur les mers, ou pour déterminer la direction de la qiblah pour la prière. Ces étoiles n'ont aucune part dans la destinée des créatures. Les sciences, comme l'astrologie, qui se basent sur la disposition des étoiles pour indiquer l'avenir des humains est une science fausse qu'il n'est pas permis de suivre. -]"

--- [verset 2] ---


وَالْيَوْمِ الْمَوْعُودِ

wa l-yawmi l-maw^oud

ce qui signifie : "Par le Jour promis [- et il s'agit selon l'unanimité du Jour du Jugement, le Jour où ceux qui ont commis des injustices seront rétribués pour leur mal par le châtiment. Certains auront été rétribués pour leur injustice dans la vie du bas monde, mais la plupart recevront leur rétribution seulement au Jour Dernier. Ceci est un rappel afin d'indiquer aux hommes qu'ils n'ont pas été créés sans raison, ni pour satisfaire leurs mauvais penchants et leurs désirs d'injustice, et qu'ils devront un Jour rendre compte des actes qu'ils ont fait durant leur vie d'ici-bas, ces actes qui ont été dénombrés et consignés avec précision dans le livre de leurs actes. Ce livre leur sera alors exposé au Jour du Jugement. Ce Jour là, Allah rétablira la Justice et personne ne subira d'injustice. Allah mentionne ce Jour afin d'attirer l'attention sur son importance et sur les graves conséquences qui suivront pour ceux qui auront été injustes. -]"

--- [verset 3] ---


وَشَاهِدٍ وَمَشْهُودٍ

wa chahidin wa mach-houd

ce qui signifie : "Par  le témoin (chahid) et ce dont on témoigne (mach-houd) [- Il y a plusieurs avis sur la signification de ce verset. Certains ont dit que (ach-chahid) désigne le jour du vendredi et (al-mach-houd) désigne le jour de ^Arafah. C'est l'avis de l'Imam ^Aliyy, Ibnou Joubayr et de Al-^Abbas. Al-Haçan Ibnou ^Aliyy a dit que (ach-chahid) désigne le Prophète Mouhammad, et que (al-mach-houd) désigne le Jour du Jugement. -]"

--- [verset 4] ---


قُتِلَ أَصْحَابُ الأُخْدُودِ

qoutila 'as-habou l-'oukhdoud

ce qui signifie : "Maudits soit le peuple de al-'oukhdoud [- Il s'agit d'un peuple de mécréants qui avaient creusé une tranchée large et profonde dans la terre qu'ils avaient rempli de bûches de bois et qu'ils avaient enflammées. Ils y ont exposés les croyants -hommes, femmes, enfants, nourrissons et personnes âgées-, et celui qui délaissait sa religion, ils le laissaient vivre mais celui qui persistait sur la foi, ils le brûlaient vif. Ar-Rabi^ et Abou l-^Aliyah ont dit : Allah a envoyé pour les croyants un vent qui a pris leurs âmes, puis le feu est sorti de la tranchée et a brûlé les mécréants qui étaient sur les bordures. D'autres savants, lors de l’éxégèse de cette 'ayah ont mentionné l'histoire du jeune homme et du sorcier, celle qui a été citée en détail dans le Mousnad de l'Imam Ahmad, le Sahih de Mouslim et les Sounan de At-Tirmidhiyy. Dans ce récit, un roi mécréant avait lui aussi fait creuser des tranchées dans la terre et avait demandé qu'on y mette le feu dans le but de brûler les croyants qui étaient restés attachés à leur foi. Ces deux récits nous rappellent à quel point certains croyants ont pu être éprouvés, et à quel point ils sont restés attachés à leur religion malgré toutes les difficultés endurées. -]"

--- [verset 5] ---


النَّارِ ذَاتِ الْوَقُودِ

an-nari dhati l-waqoud

ce qui signifie : "par ce feu chargé de combustibles [- Allah a maudit ce peuple qui a préparé ce feu afin d'y brûler les croyants. Ils sont maudits et auront dans l'au-delà la rétribution du châtiment par un feu bien plus intense et par un châtiment bien plus éprouvant. Al-waqoud désigne dans la langue arabe le bois qui est utilisé comme combustible pour alimenter un feu. Moujahid et Ibnou Ya^mar ont rapporté une autre version de la récitation de ce verset avec le terme al-wouqoud -]"

--- [verset 6] ---


إِذْ هُمْ عَلَيْهَا قُعُودٌ

'idh houm ^alayha qou^oud

ce qui signifie : "alors qu'ils étaient [- témoins et qu'ils observaient -] assis tout autour [- les croyants se faire brûler. Le roi et ses administrés étaient assis sur des sièges près du fossé, ils proposaient aux croyants la mécréance, et, celui qui refusait, ils ordonnaient qu'il soit jeté. Ces versets constituent un rappels pour les croyants qui sont éprouvés, afin d'affermir leur pas dans la voie que Allah agrée, car Il attire l'attention des croyants sur la fermeté de la foi des musulmans qui ont été éprouvés dans les communautés passées. Ceux qui font subir de nos jours des injustices envers les croyants, ressemblent à ceux qui dans le passé avaient déjà fait subir des injustices énormes envers les croyants, et ceux-ci étaient restés fermes sur l'attachement à leur religion, quelles que soient les épreuves qui les atteignaient. Ces croyants qui sont morts martyrs auront comme rétribution pour les épreuves qu'ils ont subi, une félicité éternelle dans l'au-delà. La réussite réside dans l'attachement à la foi. -]"

--- [verset 7] ---


وَهُمْ عَلَى مَا يَفْعَلُونَ بِالْمُؤْمِنِينَ شُهُودٌ

wa houm ^ala ma yaf^alouna bi l-mou'minina chouhoud

ce qui signifie : "en étant [- présents et -] témoins de ce qu'ils faisaient subir aux croyants [- comme différentes sortes de tortures, en les jetant dans le feu parce qu'ils n'avaient pas accepté d'abandonner leur foi. Les épreuves se sont abattus sur beaucoup de musulmans dans les communautés qui nous ont précédés, certains étaient sciés en deux, une scie était placée sur leur tête alors qu'ils étaient encore vivants, et des bourreaux les sciaient de haut en bas jusqu'à ce que leur corps soit coupé en deux, d'autres avaient leurs mains et leurs pieds attachés par des liens à des montures qui étaient ensuite frappées pour galoper, afin de démembrer ces croyants, d'autres étaient enterrés dans le désert et n'avaient que la tête découverte afin qu'ils meurent de soif sous la chaleur ardente du soleil. Toutes ces tortures n'avaient pas dissuadé ces musulmans de l'attachement à leur religion, et ceci nous indique à quel point leur foi était grande. -]"

--- [verset 8] ---


وَمَا نَقَمُوا مِنْهُمْ إِلاَّ أَن يُؤْمِنُوا بِاللهِ الْعَزِيزِ الْحَمِيدِ

wa ma naqamou minhoum 'il-la 'an you'minou bi l-Lahi l-^Azizi l-Hamid

ce qui signifie : "ils ne leur reprochaient pourtant que d'avoir cru en Allah [- c'est-à-dire que la raison pour laquelle ils les torturaient était d'avoir cru en Dieu et en Ses envoyés -] Al-^Aziz, Celui Qui a la toute puissance et Qui n'est pas vaincu, Al-Hamid, Celui Qui mérite la louange et la reconnaissance pour les bienfaits qu'Il accorde"

--- [verset 9] ---


الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَوَاتِ وَالأَرْضِ وَاللهُ عَلَى كُلِّ شَىْءٍ شَهِيدٌ

al-ladhi lahou moulkou s-samawati wa l-'ardi wa l-Lahou ^ala koulli chay'in chahid

ce qui signifie : "Celui à Qui appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et Allah est témoin sur toute chose [- c'est-à-dire que rien de ce qu'ils font ne Lui échappe. Allah est Celui Qui a créé les cieux et la terre, et ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, et rien de ce que les créatures ne font n'échappent à Allah. Il sait et voit les injustices que des gens font subit aux croyants. Allah leur a interdit d'être injuste, mais ces gens ont choisis d'accomplir le mal, et Dieu les rétribuera pour ce choix, ces injustices ne resteront pas impunies. Allah retarde pour beaucoup de désobéissants leur châtiment, dans l'au-delà, non pas par faiblesse, ni négligence, ni incapacité de Sa part. La création Lui appartient et Il fait ce qu'Il veut de ce qui Lui appartient, et Il éprouve Ses esclaves par ce qu'Il veut. Ceux qui ont commis des injustices et ne s'en repentent pas s'imaginent être en sécurité dans ce monde, mais il leur est en réalité réservé dans l'au-delà un châtiment effroyable, en rétribution du mal qu'ils ont fait, comme l'exemple de Pharaon qui a vécu plusieurs centaines d'années sur terre dans l'opulence mais qui subira pourtant dans l'au-delà un des pires châtiments. ]"

--- [verset 10] ---


إِنَّ الَّذِينَ فَتَنُوا الْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ ثُمَّ لَمْ يَتُوبُوا


فَلَهُمْ عَذَابُ جَهَنَّمَ وَلَهُمْ عَذَابُ الْحَرِيقِ

'inna l-ladhina fatanou l-mou'minina wa l-mou'minati thoumma lam yatoubou

fa lahoum ^adhabou jahannama wa lahoum ^adhabou l-hariq

ce qui signifie : "Certes, ceux qui ont fait subir des épreuves aux croyants et aux croyantes [- comme c'est le cas de ceux qui les ont brûlés et torturés -] et qui ne se sont pas repentis [- c'est-à-dire qu'ils sont morts sans se repentir de leur mécréance et de leurs injustices -], ils auront le châtiment de l'enfer [- qui sera pour eux un châtiment éternel en raison de leur mécréance. Le feu dans lequel ils ont brûlé les croyants est un feu qui a une fin, qui ne dure que quelques instants et dont les souffrances se terminent avec la mort des martyrs, alors que le châtiment par le feu en enfer n'aura pas de fin pour les mécréants, ce sera un châtiment éternel -] et ils seront suppliciés par un feu intense [- pour avoir brûlé les croyants par le feu dans le bas-monde. Le feu dans lequel ils seront jetés en enfer n'a rien de comparable avec le feu avec lequel ils ont torturés ces croyants. Le feu de l'enfer est soixante-dix fois plus intense que le feu du bas-monde et c'est un châtiment que les mécréants subiront éternellement, sans fin. Ces deux châtiments auront lieu dans l'au-delà. Certains savants ont dit : le châtiment par un feu intense a eu lieu dans le bas-monde, comme le feu qui a surgi en dehors de la tranchée et qui les a brûlés. -]"

--- [verset 11] ---


إِنَّ الَّذِينَ ءامَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُمْ


جَنَّاتٌ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الأَنْهَارُ ذَلِكَ الْفَوْزُ الْكَبِيرُ

'inna l-ladhina 'amanou wa ^amilou s-salihati lahoum jannatoun tajri min tahtiha l-'anharou, dhalika l-fawzou l-kabir

ce qui signifie : "Et ceux qui ont cru et ont œuvré en bien, auront des Jardins sous lesquels coulent des rivières [- ils auront dans ce Paradis un bonheur et une félicité qui n'aura pas de fin -], voilà donc la grande réussite [- c'est-à-dire que malgré les injustices que les mécréants pourraient faire subir aux croyants, c'est le croyant qui reste gagnant, car il obtient dans l'au-delà la félicité éternelle au Paradis, et c'est cette félicité qui constitue la véritable réussite. Al-Farra' a dit au sujet de ce verset que les croyants ont obtenu la réussite en échappant à la torture par le feu car Allah les en a sauvés, et qu'en réalité, ce sont les mécréants qui ont subi la torture par le feu lorsque celui-ci était sorti de la tranchée et les avait brûlés, eux ainsi que leur roi. -]"

--- [verset 12] ---


إِنَّ بَطْشَ رَبِّكَ لَشَدِيدٌ

'inna batcha rabbika la chadid

ce qui signifie : "Certes, le châtiment de ton Seigneur est très rude [- Ibnou ^Abbas, que Allah l'agrée, a dit que le châtiment que Allah accordera aux injustes et aux tyrans sera extrêmement rude. Le terme utilisé dans le verset est batch et il indique ici l'intensité du supplice et mets en évidence le fait que le supplice infligé par ces tyrans n'a rien de comparable à celui que Allah leur fera subir dans l'au-delà. Il y a en enfer différents niveaux qui sont appelés darakat. Le pire de ces endroits se situe dans le dernier de ces niveaux, au fond de l'enfer. -]"

--- [verset 13] ---


إِنَّهُ هُوَ يُبْدِئُ وَيُعِيدُ

'innahou houwa youbdi'ou wa you^id

ce qui signifie : "C'est Lui Qui crée et c'est Lui Qui ressuscite [- c'est-à-dire que c'est Allah Qui crée les créatures, c'est Lui Qui accorde la vie aux humains et aux jinn, et c'est Lui Qui les ressuscite dans l'au-delà et c'est Lui Qui les jugera. D'autres savants ont dit dans l'explication de ce verset : Allah fait que le châtiment des mécréants débute dans le bas-monde et qu'il se prolonge par un nouveau châtiment dans l'au-delà. Et ce châtiment se renouvellera systématiquement pour les mécréants, une fois que leur corps sera brûlé et que leur peau aura fondu, Allah leur crée à nouveau une peau pour qu'ils continuent à ressentir le châtiment, et ceci se produira sans fin. -]"

--- [verset 14] ---


وَهُوَ الْغَفُورُ الْوَدُودُ

wa houwa l-Ghafourou l-Wadoud

ce qui signifie : "Et Il est Al-Ghafour, Celui Qui pardonne [- car Il accorde la possibilité du repentir dans ce bas-monde, et Il accordera dans l'au-delà le pardon aux croyants qui sont morts sans se repentir, certains d'entre eux entreront au Paradis sans châtiment, et d'autres seront châtiés en raison de leurs péchés puis entreront au Paradis pour y rester éternellement. Allah a mentionné dans les versets précédents l'intensité de Son châtiment, mais Il mentionne ici qu'Il est Celui Qui pardonne et Qui voile les péchés de Ses esclaves, qu'Il est miséricordieux envers eux. Ainsi, celui qui subira le châtiment dans l'au-delà ne pourra s'en prendre qu'à lui-même, car Allah n'a pas été injuste envers lui, Il lui a accordé la vie, la raison, l'envoi de Ses envoyés, mais le mécréant aura commis la plus grave des injustices en rejetant la foi -], Al-Wadoud, Celui Qui leur accorde des bienfaits [- tous les bienfaits accordés aux créatures sont accordées en réalité par Allah. Et tout bienfait de Sa part est une grâce. Certains savants ont donné une autre signification du nom Al-Wadoud, ils ont dit que ce nom signifie Celui Qui agrée Ses esclaves vertueux et Qui accorde aux saints des prodiges. Les prodiges sont des choses extraordinaires qui viennent sur les mains des saints et qui constituent une confirmation qu'ils ont suivi véritablement l'envoyé de Dieu. Un exemple de prodige a été mentionné dans le Qour'an au sujet de Maryam. -]"

--- [verset 15] ---


ذُو الْعَرْشِ الْمَجِيدُ

Dhou l-^archi l-Majid

ce qui signifie : "Celui à Qui appartient le Trône [- Allah a spécifié le Trône en s'attribuant la possession à Lui-même afin d'indiquer l'honneur et la spécificité qu'Il a accordé au Trône et pour indiquer qu'Il possède et qu'Il domine en réalité toute la création, le Trône, qui est la plus immense des créatures, ce qui se trouve au dessus du Trône et ce qui se trouve en dessous, tout ceci est dominé par Allah -] Al-Majid, Celui Qui accorde des bienfaits en abondance et Celui Dont le mérite est éminent [- Hamzah et Al-Kaça'iyy ont récité (al-majidi) avec une kasrah, d'autres qu'eux ont récité avec une dammah. Il s'agit là de deux types de récitations qui ont été transmises par le Prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. Ainsi, celui qui a récité avec une kasrah (al-majidi), en a fait une caractéristique du Trône, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un Trône glorieux et honoré, et celui qui a récité avec une dammah (al-majidou) mentionne ainsi un des noms de Allah qui est Al-Majid. -]"    

--- [verset 16] ---


فَعَّالٌ لِّمَا يُرِيدُ

fa^^aloun lima yourid

ce qui signifie : "Il fait ce qu'Il veut [- rien ne Le rend incapable, Il est tout-puissant à créer ce qu'Il veut, nul ne L'en empêche et Il n'a pas besoin de l'aide d'autrui. Sa volonté se réalise immanquablement, et Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Ce qu'Il a spécifié par l'existence existera. Il crée les choses selon une sagesse, toute la création Lui appartient, Il sait la réalité des choses et leurs finalités, Il n'a de compte à rendre à personne, mais ce seront les esclaves qui seront interrogés au Jour du Jugement, et personne ne subira d'injustice. Celui qui aura choisi la foi et quittera cette vie en étant croyant entrera au Paradis par Sa grâce, et celui qui sera châtié en enfer subira le châtiment par justice de Sa part. -]"

--- [verset 17] ---


هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ الْجُنُودِ

hal 'ataka hadithou l-jounoud

ce qui signifie : "Il t'est parvenu [- Ô Mouhammad -] le récit des armées [- qui est une référence à la situation des mécréants, des soldats et des groupes préparés pour le combat afin de combattre les prophètes et les musulmans, leur histoire ainsi que les châtiments qu'ils ont subi à cause de leur démenti envers les envoyés de Dieu. De même, il arrivera aux mécréants de Qouraych un châtiment semblable à celui qui leur est parvenu, car ils tourmentaient et torturaient ceux qui entraient en Islam, à l'exemple du compagnon honorable Bilal Al-Habachiyy ou des parents de ^Ammar Ibnou Yacir qui étaient morts martyrs, ils leur reprochaient d'avoir cru en Allah et en Son messager. Les mécréants de Qouraysh avaient par la suite rassemblé une armée pour combattre le Prophète et ses compagnons. -]"  

--- [verset 18] ---


فِرْعَوْنَ وَثَمُودَ

fir^awna wa thamoud

ce qui signifie : "[- l'histoire de -] Pharaon [- qui fut l'un des tyrans les plus injustes et les plus égarés et qui a finalement péri par la noyade, lui et son armée, lorsqu'ils avaient tenté de pourchasser le prophète Mouça et les fils de Isra'il -] et [- du peuple de -] Thamoud [- celui à qui a été envoyé le prophète arabe Salih.  Il est mentionné dans ce verset deux des peuples qui ont subi le châtiment en raison des injustices qu'ils avait fait envers le Prophète qui leur avait été envoyé, ceci à titre de rappel, d'exhortation et de leçon envers les mécréants de la Mecque qui s'obstinaient dans leurs injustices. -]"

--- [verset 19] ---


بَلِ الَّذِينَ كَفَرُوا فِي تَكْذِيبٍ

bali l-ladhina kafarou fi takdhib

ce qui signifie : "et pourtant ceux qui ont mécru [- il s'agit ici des mécréants de La Mecque -] persistent dans le démenti [- envers le prophète Mouhammad salla l-Lahou ^alayhi wa sallam et envers le Qour'an, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas tiré de leçons des nations qui les ont précédés, ni des exhortations et des sagesses que le Prophète a enseigné. -]"

--- [verset 20] ---


وَاللهُ مِن وَرَائِهِم مُّحِيطٌ

wa l-Lahou min wara'ihim mouhit

ce qui signifie : "bien qu'aucuns de leurs actes n'échappent à Allah [- c'est-à-dire qu'Il sait tout d'eux, Il sait leurs intentions, leurs paroles, leurs actes, ce qu'ils manifestent publiquement et ce qu'ils cachent. -]"

--- [verset 21] ---


بَلْ هُوَ قُرْءانٌ مَّجِيدٌ

bal houwa Qour'anoun majid

ce qui signifie : "c'est pourtant [- malgré leur démenti -] un Qour'an glorieux [- c'est-à-dire un Livre honoré et éminent, qui est un miracle permanent, qui contient une éloquence parfaite, des sagesses précieuses, des Lois divines, et c'est une expression de la parole de Allah, ce n'est ni de la poésie, ni du charlatanisme, ni de la magie. -]"    

--- [verset 22] ---


فِي لَوْحٍ مَّحْفُوظٍ

fi lawhin mahfoudh

ce qui signifie : "inscrit sur une Table Préservée [- qui se situe au dessus du Trône selon certains savants, et en dessous du Trône selon d'autres. Cette table contient le Qour'an ainsi que la totalité des Livres révélés. Elle contient également tout ce qui se produira dans ce bas monde jusqu'au Jour du Jugement. Il a été rapporté de Ibnou ^Abbas, que Allah l'agrée, que la longueur de cette Table représente la distance qu'il y a entre le ciel et la terre, et sa largeur celle qu'il y a entre le levant et le couchant. Elle est constituée d'une perle blanche et c'est un corps immense qui possède des rubis rouges sur ses extrémités. Une partie de sa description a été rapportée dans le hadith suivant :

((إنّ لله تعالى خلق لوحاً محفوظا من درّة بيضاء حافّتاه ياقوتة حمراء))

qui signifie : « Allah ta^ala a créé une Table Préservée, faite d'une perle blanche et dont les deux bords sont de rubis. » [rapporté par le Hafidh Abou Bakr Ibnou Abi ch-Chaykh dans le livre Al-^Adhamah].

Nafi^ a transmis une récitation de ce verset avec le terme (mahfoudhoun) qui devient alors un adjectif du terme Qour'an mentionné dans le verset précédent, et selon cette récitation, la signification du verset est que le Qour'an est préservé et protégé de toute falsification. -]"