Sourat Al-Inchiqaq

Elle a été révélée à la Mecque, elle est composée de vingt-cinq versets. 


بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim

ce qui signifie : "[- Je commence -] par [- mentionner -] le nom de Allah [- Dieu, Celui Qui a la divinité -], Ar-Rahman [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants et les non-croyants dans ce bas-monde et Qui est très miséricordieux envers les croyants dans l'au-delà -], Ar-Rahim  [- Celui Qui est très miséricordieux envers les croyants -]"

--- [verset 1] ---


إِذَا السَّمَاء انشَقَّتْ

'idha s-sama'ou nchaqqat

ce qui signifie : "Lorsque le ciel se fendra [- Al-Mawardiyy a dit : « La fissuration du ciel est un signe annonçant le début du Jour du Jugement ». Ibnou ^Abbas a dit : « Il se fendra par l'apparition de nuages blancs et les anges descendront alors à travers les cieux jusqu'au lieu du Jour du Jugement. Ils formeront alors sept rangées autour des humains et des jinn. » -]"

--- [verset 2] ---


وَأَذِنَتْ لِرَبِّهَا وَحُقَّتْ

wa 'adhinat li rabbiha wa houqqat

ce qui signifie : "et qu'il aura consenti [- c'est-à-dire qu'il aura obéi immédiatement en signe de soumission -] à [- l'ordre de -] son Seigneur [- en se fendant par la toute-puissance de Allah -], cela lui appartient [- c'est-à-dire qu'il appartient au ciel d'obéir à son Seigneur Qui l'a créé. -]"

--- [verset 3] ---


وَإِذَا الأَرْضُ مُدَّتْ

wa 'idha l-'ardou mouddat

ce qui signifie : "Et lorsque la terre sera étendue [- c'est-à-dire qu'elle sera aplatie et que son étendue sera augmentée, tout comme la peau est étalée, après qu'il ne restera à sa surface ni construction, ni arbre, ni montagne, c'est l'avis de Ibnou ^Abbas et de l'Imam Al-Qouchayriyy. Moujahid a dit qu'il s'agit de la terre changée, celle sur laquelle aura lieu l'exposition des actes. Elle sera entièrement plate, d'une couleur blanche argentée, il n'y aura ni montagne, ni vallée, et c'est sur cette terre que les gens rendront des comptes. -]"

--- [verset 4] ---


وَأَلْقَتْ مَا فِيهَا وَتَخَلَّتْ

wa 'alqat ma fiha wa takhallat

ce qui signifie : "et qu'elle fera émerger [- à sa surface -] ce qu'elle contient [- Al-Hakim, que Allah l'agrée, a rapporté que Ibnou ^Abbas a dit : « La terre obéira à l'ordre de Allah et fera remonter depuis ses profondeurs à sa surface tous les morts jusqu'à ce qu'il n'en reste plus aucun ». Certains ont dit : les morts et les trésors seront remontés à la surface de la terre. -]"

--- [verset 5] ---


وَأَذِنَتْ لِرَبِّهَا وَحُقَّتْ

wa 'adhinat li rabbiha wa houqqat

ce qui signifie : "et qu'elle se sera soumis [- à l'ordre de Son Seigneur -] et il lui convient de se soumettre [- c'est-à-dire qu'il appartient également à la terre d'obéir à son Seigneur Qui l'a créée. -]"

--- [verset 6] ---


يَا أَيُّهَا الإِنسَانُ إِنَّكَ كَادِحٌ

 

إِلَى رَبِّكَ كَدْحًا فَمُلاقِيهِ

ya 'ayyouha l-'inçanou 'innaka kadihoun 'ila rabbika kad-han fa moulaqih

ce qui signifie : "Ô descendant de 'Adam, certes tu [- t'efforces à accomplir dans ce bas monde des -] œuvres [- Al-^Izz Ibnou ^Abdi s-Salam a dit que ce verset signifie : « Ô toi fils de 'Adam, tu te dois d'œuvrer réellement et de persévérer dans tes œuvres, et ce, dans l'objectif de répondre à l'ordre de Ton Seigneur, en lui obéissant entièrement » -], et tu retrouveras [- les conséquences de -] tes actes [- que ce soient tes bons actes si tu étais croyant, mais aussi tes mauvais actes -] lors du Jugement de ton Seigneur [- Al-Qouchayriyy a dit : « L'homme verra les conséquences de ses actes au Jour du Jugement et le croyant se réjouira pour le bien qu'il aura fait durant sa vie d'ici-bas, mais s'attristera des conséquences du mal qu'il aura fait. Quant au mécréant, il n'aura que tristesse, chagrin, châtiment et désespoir car aucun de ses actes de bien ne lui seront exposés. » -]"

--- [verset 7] ---


فَأَمَّا مَنْ أُوتِيَ كِتَابَهُ بِيَمِينِهِ

fa 'amma man 'outiya kitabahou biyaminih

ce qui signifie : "Quand à celui [- parmi les croyants -] qui recevra son livre [- c'est-à-dire le livre de ses œuvres, celui qui a été consigné durant sa vie d'ici-bas par les anges Raqib et ^Atid -] dans sa main droite [- Al-Qouchayriyy a dit qu'il s'agit du croyant bienfaisant et obéissant. Le Hafidh Ibnou Hajar a dit : Al-Hakim a rapporté d'après le hadith de Jabir, qu'il a dit : « Celui dont les bonnes œuvres dépasseront [- par leurs récompenses -] les mauvaises actions entrera au Paradis sans être châtié pour ses mauvais actes. Celui dont les bonnes actions seront équivalentes à ses mauvais actes, il lui sera exposé ses mauvaises actions puis il lui sera pardonné et il entrera au Paradis. Et celui dont les mauvais actes l'emporteront sur les bonnes actions est celui qui se sera fait du tort à lui-même et qui fera partie de ceux pour qui l'intercession pourra avoir lieu ». Et l'intercession ne concernera que les croyants. Le mécréant ne verra aucune bonne action dans la balance de ses actes. -]"

--- [verset 8] ---


فَسَوْفَ يُحَاسَبُ حِسَابًا يَسِيرًا

façawfa youhaçabou haban yacira

ce qui signifie : "il lui sera exposé ses actes par une remise des comptes facile [- puisque ses mauvaises actions lui seront exposées mais que Allah les lui pardonnes. Le Hafidh Ibnou Hajar rapporte que Al-Qourtoubiyy a dit : « La sagesse dans le fait qu'il soit exposé aux croyants ses mauvaises actions, c'est qu'il reconnaisse la miséricorde de Allah à son égard, en ayant voilé ses péchés dans le bas monde, et en lui pardonnant au Jour du Jugement ». -]"

--- [verset 9] ---


وَيَنقَلِبُ إِلَى أَهْلِهِ مَسْرُورًا

wa yanqalibou 'ila 'ahlihi masroura

ce qui signifie : "il [- c'est-à-dire le croyant -] rejoindra sa famille [- à savoir au Paradis, ses femmes parmi al-hourou l-^in -les femmes extrêment belles créées au Paradis-, et les croyantes de la descendance de 'Adam, si elles était mortes en étant toujours mariées à ce croyant durant sa vie d'ici-bas. Les femmes croyantes de la descendance de 'Adam qui n'étaient pas mariées ici-bas seront également mariées au Paradis -], heureux et satisfait [- de ce qu'il a pu recevoir comme honneur et bienfaits de la part de Allah. Ainsi, tous les efforts que le croyant aura fait par recherche de Son agrément ne seront pas vains, car il obtiendra dans l'au-delà des profits immenses, les délices du Paradis, et un bonheur éternel. -]"

--- [verset 10] ---


وَأَمَّا مَنْ أُوتِيَ كِتَابَهُ وَرَاء ظَهْرِهِ

wa 'amma man 'outiya kitabahou wara'a dhahrihi

ce qui signifie : "Quant à celui [- il s'agit ici du mécréant -] qui recevra son livre par derrière son dos [- Moujahid a dit que la main droite du mécréant sera enchaînée à son cou, et que sa main gauche sera retournée derrière son dos, et c'est avec elle qu'il recevra son livre, ceci à titre de rabaissement à son égard. -]"

--- [verset 11] ---


فَسَوْفَ يَدْعُو ثُبُورًا

fasawfa yad^ou thouboura

ce qui signifie : "il appellera [- et pleurera -] alors [- en criant -] son malheur [- lorsqu'il verra ce que son livre contient, et qu'il verra l'intense châtiment qui lui est réservé, il criera sa perdition en disant : ya waylah ya thoubourah, c'est-à-dire : « Quel malheur et quelle perte ai-je pu m'infliger à moi-même ! ». Le fait d'avoir nier la réalité du Jour du Jugement ne l'a pas épargné du châtiment. -]"

 --- [verset 12] ---

 

وَيَصْلَى سَعِيرًا

wa yasla sa^ira

ce qui signifie : "et il endurera un feu ardent [- et extrêmement brûlant dans lequel il sera jeté, et il sera en enfer continuellement entouré d'un feu noir ténèbre, sur les côtés, en dessous et au dessus de lui, son corps brûlera, et ses vêtements seront également de feu, afin qu'il ressente continuellement le supplice et le châtiment. Sa tristesse sera si grande qu'il pleurera jusqu'à ce qu'il n'ait plus aucune larme dans le corps, c'est alors qu'il pleurera des larmes de sang. Que Allah nous préserve de l'état de ces gens. -]"

--- [verset 13] ---


إِنَّهُ كَانَ فِي أَهْلِهِ مَسْرُورًا

'innahou kana fi 'ahlihi masroura

ce qui signifie : "Certes, il était [- dans ce bas monde -] parmi sa famille [- sa tribu et ses proches -] tellement joyeux [- et orgueilleux vis-à-vis des croyants, arrogants en raison de sa richesse et de son rang social, prompt à suivre les mauvais penchants de son âme, alors qu'il était insouciant des sujets de l'au-delà. Il ne songeait aucunement aux conséquences de ses actes car ils ne croyait pas qu'il aurait un Jour à rendre des comptes. -]"

--- [verset 14] ---


إِنَّهُ ظَنَّ أَن لَّن يَحُورَ

'innahou dhanna 'an lan yahour

ce qui signifie : "il croyait certes qu'il ne retournerait pas [- au Jugement de Allah, car il ne croyait pas qu'il serait un Jour ressuscité. Il était impensable pour les mécréants de Qouraych que l'homme puisse retrouver la vie une fois enterré dans une tombe, ils pensaient que la terre les engloutiraient et que leur existence prendrait fin par la mort. Mais Allah, Lui Qui est tout-puissant à les faire vivre une première fois dans ce bas-monde, est tout-puissant à les ressuscités au Jour du Jugement. La création d'un humain n'est pas une chose difficile pour Allah, et la résurrection de milliards d'humains et de jinn n'est pas non plus une chose difficile pour Allah, Sa volonté se réalise sans manquement, et Il est sur toute chose tout-puissant. Bien que les mécréants de Qouraysh soient témoins de la création d'un humain à partir du mélange du maniyy du père et de la mère, ils n'acceptaient pas de croire qu'un humain puissent être reconstitué une fois la majeure partie du corps assimilée par la terre. -]"

--- [verset 15] ---


بَلَى إِنَّ رَبَّهُ كَانَ بِهِ بَصِيرًا

bala 'inna rabbahou kana bihi basira

ce qui signifie : "Pourtant si ! [- il retournera au Jugement de Allah, Celui Qui l'a créé, Celui Qui le fera mourrir et Qui le ressucitera -] Certes son Seigneur le voit [- Al-Farra' a dit : « Allah voit le mécréant dans toutes les situations dans lesquelles il se trouve ici-bas et Il sait qu'il sera ressucité pour être ensuite jugé ». Allah retarde ainsi l'intense châtiment qu'Il réserve au mécréant dans l'au-delà, mais aucun de leurs actes, ni aucune de leurs intentions, ni aucune de leurs paroles ne Lui échappe. Allah soubhanahou wa ta^ala sait absolument toute chose. Les esclaves rendront des comptes au Jour du Jugement sur les responsabilités qu'ils avaient dans la vie d'ici-bas. -]"

--- [verset 16] ---


فَلا أُقْسِمُ بِالشَّفَقِ

fala 'ouqsimou bi ch-chafaq

ce qui signifie : "Je jure par le crépuscule [- et il s'agit selon la plupart des savants de la rougeur qui apparaît à l'horizon après le coucher du soleil. Abou Hanifah a dit qu'il s'agissait de la lueur blanche qui apparaît après le coucher du soleil. -]"

--- [verset 17] ---


وَاللَّيْلِ وَمَا وَسَقَ

wa l-layli wa ma waçaq

ce qui signifie : "Et par la nuit et ce qu'elle recouvre [- Ibnou ^Abbas a dit : « Il s'agit du fait que la nuit couvre les montagnes, les océans et la terre ». Moujahid a dit au sujet du terme (ma waçaq) qu'il signifie : « ce qui rassemble ». En effet, la nuit rassemble ceux qui ont eu des activités durant le jour, comme lorsque les gens quittent leur maison le jour pour leurs activités, ils se rassemblent ensuite la nuit dans leur maison, certains animaux également sortent le jour pour chercher leur nourriture et lorsque la nuit se rapproche, ils reviennent vers leurs refuges. -]"

--- [verset 18] ---


وَالْقَمَرِ إِذَا اتَّسَقَ

wa l-qamari 'idha t-taçaq

ce qui signifie : "Et par la lune lorsqu'elle devient pleine [- Al-Farra' a dit que la lune est pleine et complète du treizième au seizième jour de chaque mois lunaire. -]"

 

Il est recommandé de jeûner les jours blancs qui sont les 13ème, 14ème et 15ème jours du mois lunaire. An-Naça'iyy et Al-Bayhaqiyy ont rapporté que le messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit :

صيام ثلاثة أيام من كل شهر صيام الدهر ، أيام البيض  

 

صبيحة ثلاث عشرة وأربع عشرة وخمس عشرة 

ce qui signifie : « Jeûner trois jours de chaque mois ressemble [- dans la récompense -] au jeûne d'une année. Ces trois jours blancs sont les 13ème, 14ème et 15ème jours de chaque mois lunaire ». Les savants ont expliqué que la récompense de chaque bonne action effectuée par le croyant est multipliée par dix, jeûner trois jours ressemble donc à la récompense de trente jours de jeûne, ainsi, si quelqu'un jeûne chaque mois durant ces trois jours blancs, il aura une récompense qui ressemble à celui qui aurait jeûné toute une année, et c'est la signification du hadith précédemment cité.

--- [verset 19] ---


لَتَرْكَبُنَّ طَبَقًا عَن طَبَقٍ

latarkabounna tabaqan ^an tabaq

ce qui signifie : "vous gravirez certes [- ô vous les gens -] des étapes successives, l'une après l'autre [- la signification est que vous passerez par l'étape de la mort, de la tombe, puis de la résurrection, la présentation des actes au Jour du Jugement, et ce qui viendra également après le Jour du Jugement. Ibnou ^Abbas a dit : « La signification est que les mécréants subiront dès la mort, des difficultés qui se succéderont les unes après les autres ». Sa^id Ibnou Joubayr a dit que le verset signifie : « une situation après une autre », c'est-à-dire que certaines personnes qui ont été humiliées ici-bas auront dans l'au-delà un rang élevé et honoré, et certaines personnes qui ont été élevées dans le rang social ou la notoriété dans ce bas monde seront rabaissées dans l'au-delà.

Différentes récitations ont été transmises de ce verset : Hamzah et Al-Kisa'iyy récitent : (latarkabanna), Ibnou Mas^oud récite : (layarkabanna), Abou ^Imran et Ibnou Ya^mar récitent (layarkabounna), quand à Nafi^ et ^Asim récitent (latarkabounna). Toutes ces formes de récitations correspondent à des récitations transmises par le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam. -]"

--- [verset 20] ---


فَمَا لَهُمْ لا يُؤْمِنُونَ

fama lahoum la you'minoun

ce qui signifie : "Qu'ont-ils [- les mécréants de la Mecque -] à ne pas croire ?! [- c'est-à-dire qu'ils n'ont aucune justification et aucun argument en leur faveur à ne pas croire au prophète Mouhammad ni au Qour'an. Ibnou l-Jawziyy a dit : « La question est posée dans le but de dénoncer la grande injustice des mécréants de Qouraych d'avoir choisi de délaisser la foi alors que les preuves de la véracité du Prophète étaient évidentes. » -]"

--- [verset 21] ---


وَإِذَا قُرِئَ عَلَيْهِمُ الْقُرْءانُ لا يَسْجُدُونَ

wa 'idha qouri'a ^alayhimou l-qour'anou la yasjoudoun

ce qui signifie : "Lorsque le Qour'an leur est récité, ils ne se prosternent pas [- Abou Hayyan a dit : « C'est-à-dire qu'ils ne se montrent pas humble face aux versets qu'ils leurs sont récités, alors qu'ils devraient croire en ce qui est mentionné dans le Qour'an» ^Ata' a dit : « Cela signifie qu'ils ne croient pas et n'accomplissent donc pas la prière» -]"

--- [verset 22] ---


بَلِ الَّذِينَ كَفَرُواْ يُكَذِّبُونَ

bali l-ladhina kafarou youkadh-dhiboun

ce qui signifie : "Mais ceux qui ne croient pas [- en la résurrection -], démentent [- et persistent dans le démenti qu'ils font du Prophète, du Qour'an, de la résurrection et de la rétribution. -]"

--- [verset 23] ---


وَاللهُ أَعْلَمُ بِمَا يُوعُونَ

wa l-Lahou 'a^lamou bima you^oun

ce qui signifie : "Mais Allah sait parfaitement ce qu'ils dissimulent [- dans leurs poitrines et ce qu'ils contiennent dans leurs cœurs comme accusations de mensonge, animosité à l'égard du Prophète, et démenti de la religion. -]"

--- [verset 24] ---


فَبَشِّرْهُم بِعَذَابٍ أَلِيمٍ

fa bach-chirhoum bi^adhabin 'alim

ce qui signifie : "[- Ô Mouhammad -] Annonce-leur donc [- aux mécréants -] un châtiment douloureux [- Ka^b Al-'Ahbar a dit : « Si dans ce bas monde, le mécréant se trouvait du côté du levant, et qu'une partie de l'enfer avait été exposée du côté du couchant, son cerveau aurait fondu et aurait coulé par ses narines, tellement son feu est ardent ». Az–Zajjaj a dit pour la signification du verset : « Annonce aux mécréants le châtiment douloureux, alors que les croyants auront la miséricorde de Allah et le Paradis éternel. ». Ainsi, la joie et les rires des mécréants dans ce bas monde finiront par devenir tristesse, angoisse et désespoir dans l'au-delà. -]

--- [verset 25] ---


إِلاَّ الَّذِينَ ءامَنُواْ وَعَمِلُواْ الصَّالِحَاتِ

 

لَهُمْ أَجْرٌ غَيْرُ مَمْنُونٍ

'il-la l-ladhina 'amanou wa ^amilou s-salihati lahoum 'ajroun ghayrou mamnoun

ce qui signifie : "sauf ceux qui ont cru [- qu'il n’est de dieu que Allah et que Mouhammad est le messager de Allah -] et ont œuvré en bien, ceux-là auront une récompense ininterrompue [- sans interruption, ni diminution et ils n'en seront pas privés. Al-Qourtoubiyy a dit : « Certains savants ont dit : la parole ('il-la) dans ce verset a le sens de (wa), ainsi le verset aurait un sens plus large envers les croyants, c'est-à-dire que les croyants, à savoir les musulmans, seront récompensés dans l'au-delà. » -]"